Actualités

04/08/2017

Souffrance au travail. Inertie de l’employeur

Dans un arrêt du 8 juin 2017 la Cour de Cassation a estimé que l’employeur, par son inertie face à la souffrance morale exprimée par une salariée et matérialisée par des circonstances objectives, a manqué à son obligation de sécurité ce qui a été considéré comme de nature à empêcher la poursuite du contrat de travail de la salariée.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?