Actualités

29/10/2019

Réaction d’un salarié harcelé

La Cour de Cassation a jugé le 10 juillet 2019 que les griefs invoqués à l’encontre d’une salariée (attitude de moins en moins collaborative,  à l’origine de dissensions au sein de l’équipe et dénigrement de l’employeur)  qui reprochait à son employeur des agissements de harcèlement moral et notamment le retrait de certaines de ses attributions, des injures et des humiliations étaient une réaction au harcèlement moral que la salariée avait subi.

Ainsi malgré les griefs reprochés à la salariée, le licenciement prononcé à son encontre a été jugé entaché de nullité.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?