Négocier votre départ de l’entreprise

Diverses situations peuvent vous conduire à vouloir ou devoir négocier votre départ de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, parfois depuis longtemps.
Une souffrance au travail, un conflit ouvert ou latent avec votre supérieur hiérarchique, un changement de management ou une approche managériale qui ne vous convient plus, des reproches récurrents peu prometteurs quant à votre avenir dans l’entreprise , une remise en cause systématique ou insidieuse de vos qualités professionnelles, un contrôle trop présent ou une recherche systématique de la moindre erreur, une volonté inavouée de rajeunir l’équipe et de se séparer des collaborateurs seniors sont autant de situation qui peuvent remettre en question votre présence au sein de l’entreprise.

C’est dans ce contexte où se mêlent inquiétude et crainte du changement, sentiment d’injustice, d’isolement voire d’échec, de déception et parfois même de rejet , lassitude stress et fatigue, qu’il faut savoir négocier son départ.
Face à un employeur conseillé, à un service des Ressources Humaines trop souvent déshumanisé, sous la pression et l’exigence d’une réponse rapide, les cartes peuvent se brouiller et la confusion s’installer.
Rupture conventionnelle? licenciement? transaction ? Accepter ? Négocier? Jusqu’où? Comment? Faire une demande de rupture conventionnelle ou attendre que l’employeur fasse les premiers pas?

Comment négocier votre départ de l’entreprise ?

L’exercice le plus difficile à cet instant est de prendre du recul par rapport au conflit ou à son ressenti pour gérer la négociation de son départ avec méthode.

En effet, il existe une méthode pour bien négocier un départ. Elle consiste à :

  • examiner la situation dans son ensemble
  • définir les carences de l’entreprise mais surtout ne faire valoir que les carences dont vous pouvez vous prévaloir utilement
  • faire preuve de mesure pour éviter un blocage mais en même temps rester ferme sur les points forts de votre dossier qui auront été définis en se fondant sur la législation et l’application qu’en font les tribunaux.

Si vous êtes en mesure d’appliquer cette méthode, votre négociation sera productive et devrait vous permettre d’obtenir de bons résultats.

La mise en forme de votre rupture est plus technique car vous devez mesurer l’impact de votre indemnisation sur le différé Pole Emploi, les conséquences d’une rupture conventionnelle ou d’une indemnisation dans le cadre d’un accord transactionnel eu égard à une imposition éventuelle ou aux charges sociales etc.

Vous devrez aussi vous assurer que votre employeur s’engagera à donner de bonnes références à un futur recruteur ou employeur qui le contactera.

 

Se faire assister par un avocat spécialisé est un moyen, moyennant le versement d’honoraires raisonnables par rapport au travail fourni et aux résultats généralement obtenus, de vous décharger de cette épreuve qui requiert, pour être bien menée, l’expérience, les connaissances, la créativité et l’empathie dont nous disposons et dont vous pouvez bénéficier.

C’est un choix qui vous appartient. Nous ne pouvons que vous le suggérer.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?